2018, année de tous les dangers pour le marché bio ? Que se passe t il ?

Les clients du marché bio du foirail ont pris l’habitude de lire les différentes informations concernant l’avenir du marché depuis que la mairie a lancé son projet de redessiner le quartier, il y a quelques années déjà.

Si vous n’êtes pas un visiteur assidu du marché, ou si vous n’avez pas le temps de lire ces infos, nous ouvrons cette page d’actualités pour vous tenir informé de ce dossier.

Petit rappel :

Le quartier du Foirail est appelé à devenir un pôle culturel au sein de la ville de PAU. La première grande transformation concerne la halle où se tient le marché bio, ainsi que la rotonde réservée jusqu’alors aux antiquaires et brocanteurs. Le projet étant d’installer dans la halle 3 salles de cinéma pour le MÉLIÈS (cinéma d’Art et Essai quelque peu à l’étroit dans ses locaux actuels) et dans la rotonde, une salle de spectacle.

Pour permettre ces nouvelles implantations, il faut bouger les lignes et surtout … les gens. Les brocanteurs et antiquaires sont priés d’aller vendre ailleurs, les commerçants du marché bio idem, les ambulants du samedi matin également et bien sûr la clientèle de ces trois pôles est elle aussi priée d’aller voir ailleurs.

Commence alors une mobilisation des acteurs concernés, banderoles, réunions avec la mairie (beaucoup de réunions), des rendez-vous (ratés ou reportés), des promesses (toujours beaucoup de promesses), le calme plat pendant quelques temps, on se dit qu’on nous oublie, et puis non, le dossier revient sur le devant de la scène.

Et pour cause, la mairie aimerait, adorerait même que le marché bio s’installe dans les futures halles, objet de toutes les attentions municipales, censées dynamiser le centre ville qui en a bien besoin.

Las, les acteurs du marché bio, (exposants et clients), ne veulent pas laisser le quartier du foirail, les ingrats ! non, ce qui leur plait, c’est la mixité de ce quartier animé, la pluralité des gens qu’on y rencontre, les deux rendez vous de la semaine du mercredi et du samedi.

Dialogue de sourds ? non ! pire que cela : plus de dialogue, plus de réunions, plus d’informations. Le peu de nouveautés sur le sujet arrive par la presse, on comprend vite qu’il est acquis (ou qu’on veut faire croire qu’il est acquis) que le marché bio sera aux halles.

Une concertation a lieu, organisée par la mairie, où se rendent des citoyens désireux de faire entendre leur voix (c’est le but d’une concertation), les résultats ? on ne le donne pas. Mais on les a trouvés quand même : bilan concertation 06_2017

Voilà, vous avez suivi ? alors on poursuit avec l’article suivant.

Pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *